CHRONIQUES ANIMALISTES

En philosophie occidentale contemporaine, l’animalisme est compris comme un élargissement des valeurs humanistes aux êtres sentients non humains, c’est-à-dire, à tout être vivant doué de qualia (ayant la capacité de vivre des expériences subjectives et de ressentir des sensations). De ce point de vue, l’animalisme est donc la vision la plus moderne, la plus respectueuse et la plus aboutie de l’Humanisme. En initiant les Chroniques Animalistes à la demande de Daniel Jacob de Radio Parole d’Animaux, je me suis humblement improvisé chroniqueur. J’espérais ainsi tendre un miroir au monde et à mon époque d’un point de vue animaliste, en qualité de citoyen du monde et d’humaniste. Un exercice qui alterne humour et humeur avec bienveillance mais sans concessions.
Magà Ettori
Les Chroniques Animalistes sont publiées sur différents supports,
ou à Radio Parole d’Animaux sous forme sonore : http://www.paroledanimaux.com
(crédit photo : Nicolas Cornu)