Jacques Viallon, au-delà de l’écran

Viallon JacquesMasterclass 1 (Magà Ettori - blog)

Il est avant tout un érudit du septième art dont il apprécie l’Histoire et les scenarii. Jacques Viallon doit sa connaissance du milieu à une cinéphilie exigeante, mais également  à une pratique intense du métier de cinéaste. Il a été enseignant en école de cinéma (Eicar), auteur, réalisateur, producteur, chef-monteur et j’en oublie certainement. Jacques Viallon, qui est un des membres très actif de l’Institut Citoyen du Cinéma, compte plus de 100 œuvres inscrites à la SCAM et diffusées sur TF1 et autres grandes chaines historiques. Il est entre-autre l’auteur-réalisateur et monteur d’un magnifique documentaire « Jim Morrison un poète à Paris » (TF1/Stylia) que l’on trouve en bonus du film D’Oliver Stone  »The Doors » (StudioCanal), c’est dire si nous sommes dans la cour des grands. Jacques Viallon, est un homme de coeur et de passion. Quand il s’intéresse à un mode d’expression (souvent), c’est toujours avec l’objectif de côtoyer l’excellence. Fondateur de Lodge Production, il a écrit, réalisé et produit « Harcourt, la griffe des Stars » (avec Olivier Chateau), et l’histoire extraordinaire du « Studio Rouchon ». Ce studio mythique qui accueille depuis plus de trente ans les plus grands photographes. Une manière de se rapprocher de cet art qu’il affectionne tant. Lors de ces tournages, il découvre les lumières spécifiques de la photographie glamour inspirée par George Hurrell. Une autre passion va naître.
Vincennes accueille du 22 au 25 janvier, la 1ère édition du festival de cinéma : « Au-delà de l’écran – le cinéma raconté par ceux qui l’ont fait ». L’occasion pour Jacques Viallon d’organiser une rencontre avec trois grands chefs décorateurs membres de l’ADC (Association des chefs décorateurs de cinéma) : Michel Barthelemy, Valérie Grall et Denis Hager. En parallèle des projections, animations et d’une exposition consacrée à André Bourvil, cet évènement permet à Jacques Viallon de montrer une exposition de photographies que nous attendions avec beaucoup d’impatience. Il s’agit d’une série d’accessoires des studios de Bry-sur-Marne que Jacques Viallon a photographié durant 4 mois alors que les Studios menaçaient de disparaître ; une bagatelle, seulement 30 ans d’archives et d’histoires du très jeune septième art. Un travail inestimable bien entendu, au service de notre mémoire collective et du cinéma :  »ambiance 36 quai des orfèvres »,  »ambiance Marie-Antoinette »,  »ambiance 39-45 »,  »ambiance panneaux de signalisations »,… Plusieurs milliers d’objets sont encore conservés dans les stocks des studios de Bry-sur-Marne, qui ont été finalement sauvés et revendus en 2015, mais certains de ces objets uniques ont tout de même été détruits. C’est dire la valeur de cet immense travail que nous propose Jacques Viallon, en plus de la mise en scène et de la signature photographique si particulière.

 

Viallon expo 1 (Magà Ettori - blog)

Ambiance 36 quai des orfèvres ©Jacques Viallon

Viallon jacques expo 2 (Magà Ettori - blog)

Ambiance Marie-Antoinette ©Jacques Viallon

Viallon jacques expo 3 (Magà Ettori - blog)

Ambiance 39-45 ©Jacques Viallon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s