Plus dur sera la chute dans les écuries d’Augias !

Ecurie d'Augias (Magà Ettori - Blog)Des perquisitions ont été effectuées mardi matin à la Collectivité territoriale de Corse dans le cadre d’une enquête pour prise illégale d’interêts, favoritisme et corruption du pôle économique et financier de Bastia. Mais pourquoi je ne suis pas surpris ? Élu à l’époque Conseiller Cinéma au Conseil Economique Social et Culturel, alors que nous nous inquiétions de l’affairisme qui galopait à la CTC comme un sanglier dans son maquis, alors qu’avec nos amis nous avions fait diligenter une enquête de la répression des fraudes, alors que nos amis tombaient sous les balles des mafieux, alors que les pseudos producteurs en fait de véritables hommes (et femmes) de pailles de la voyoucratie locale détournaient les financements dédiés à la filière audiovisuelle-cinéma, alors que les membres des commissions cinéma étaient nommés à vie par des marionnettistes qui se croyaient intouchables, alors que je mettais personnellement en cause le président Giacobbi, et son âme  damné Thierry Gamba-Martini, ce dernier me répondait avec un large sourire perfide  :  »monsieur Ettori ce n’est pas parce que nous sommes mis en examen, que nous sommes coupable ! Pour l’instant nous sommes encore aux affaires ! », ce à quoi je lui avait répondu :  »plus dur sera la chute ! » Oui plus dur sera la chute, et nous le savions. L’équipe Giacobbi bénéficiant de la protection des plus hautes instances nationales, et de quelques porte-flingues se sentait protégé, invincible, invulnérable. C’était sans compter sur la prise de la Bastia (prononcé bastille) par Gilles Simeoni. Sans compter sur le fait qu’une fois aux affaires les nationalistes allaient se montrer brillants. Sans compter que 20 moi plus tard, les nationalistes allaient prendre la CTC. Oui Giacobbi tombé de son piédestal ne bénéficie plus des mêmes protections. Oui plus dur sera la chute ! Les perquisitions de ce matin ont été faites dans le cadre d’une enquête pour prise illégale d’interêts, favoritisme et corruption du pôle économique et financier de Bastia qui vise à en savoir plus sur les conditions de passation des marchés publics. La police judiciaire a effectué ce mardi matin des perquisitions dans les locaux de la Collectivité territoriale de Corse à Ajaccio dans le cadre d’une commission rogatoire du juge d’instruction du tribunal de Bastia, Thomas Meindl pour favoritisme, corruption et prise illégale d’intérêts. Des ordinateurs et des documents ont été saisis par les policiers. Le bureau du directeur général des services de la CTC, Thierry Gamba-Martini, a été perquisitionné. La justice s’intéresse notamment aux conditions dans lesquelles le directeur général des services aurait bénéficié d’un logement de fonction équipé d’un mobilier à hauteur de 30 000 euros ainsi qu’à l’attribution de marchés de construction des routes à certains sociétés de travaux publics. Dire que je suis heureux de l’élection de Gilles Simeoni et de la chute de Paul Giacobbi ne serait pas assez fort. Toutes ces années, je n’ai cessé de dire ce que je pensais de la politique de Paul Giacobbi, de l’écrire et de mener nombre d’actions contre le système qu’il avait instauré (le même que celui de ses ancêtres, en plus pervers). Nous avons pris beaucoup de coups dans ce combat, mais je ne regrette rien. Les couards d’hier sont les nationalistes d’aujourd’hui, tant mieux… les urnes ont parlés, il vaut mieux tard que jamais. Nous avons mené chacun nos combats, à notre manière, et le résultat de cette élection ouvre d’autres pistes d’avenir pour l’ensemble des insulaires. Quant à Giacobbi et consorts, ils vont récolter le fruit de leur semence. Les perquisitions au lendemain de l’élection, ne sont certainement pas le fruit du hasard. Il reste 2 ans à Gilles Simeoni pour nettoyer redresser la situation, et puis espérons encore 6 ans pour remettre définitivement la Corse sur la voie du développement. Entre Gilles Simeoni au nord et Laurent Marcangelli au Sud, j’ai la conviction qu’une ère positive vient de s’ouvrir, une ère de progrès, voir une brise d’équité qui chassera à jamais ce relent malsain et putride d’air marin qui flotte depuis trop longtemps dans les écuries d’Augias.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s