Nous attendons la Justice

Mafia corse BTP (Magà Ettori - blog)En 2012, lors du vote du budget de l’Assemblée de Corse, le Conseil Economique Social et Culturel – dont j’étais le Conseiller Cinéma – devait se prononcer sur ce document. Après argumentations, mes conclusions concernant l’état critique de la filière cinéma en Corse m’amenèrent à voter contre le budget. Au passage j’évoquais la position de l’Intersyndicale du Cinéma Corse qui avait dénoncé à plusieurs reprises la corruption de certains services de la Collectivité Territoriale de Corse, ainsi que de l’enquête en cours du Pôle concurrence, consommation, et répression des fraudes de la DIRECCTE de Corse. Le bras droit de Paul Giacobbi, Thierry Gamba-Martini, Directeur Général des Services de la Collectivité territoriale de Corse répliqua depuis la tribune présidentielle :  »Monsieur Ettori, ce n’est pas parce qu’il a enquête qu’il y a condamnation ! Pour l’instant nous sommes là. »  Effectivement, mis en garde à vue à Marseille, dans l’affaire des marchés truqués du Conseil Général de Haute-Corse, Thierry Gamba-Martini sait de quoi il parle. L’ancien directeur général des services de l’institution, ainsi que François-Dominique de Peretti, qui lui était à la tête du cabinet de Paul Giacobbi (Président du Conseil Général de Haute Corse, puis de l’Exécutif de l’Assemblée de Corse).  Ce dossier avait été ouvert dans le prolongement d’une autre instruction qui visait les parrains marseillais Bernard Barresi, Gérald Campanella et son frère Michel. Quatre autres personnes – tous proches de Paul Giaccobi – ont été arrêtées pour « détournement de fonds publics » dans le volet insulaire de l’enquête, dont Pierre Olmeta, le directeur de la Ddiss de Haute-Corse. Et depuis ? Rien ! La récente enquête de Jacques Folorou pour le Monde ne changera rien à la donne, tant les pouvoirs public semblent se désintéresser du cancer de la mafia corse. Le Monde fait état d’une note de travail transmise au juge chargé de l’affaire à Marseille dans laquelle les enquêteurs indiquent souhaiter « développer l’hypothèse d’un mobile lié aux marchés de travaux publics en Corse et (…) au conflit entre la société Betag, la Société routière de Haute-Corse (SRHC) et la SAS Corse Travaux ». Jacques Folorou dans cet article accrédite la thèse d’une collusion présumée entre les politiques et les entreprises du BTP dans l’attribution des marchés publics en Corse. Au coeur de cette enquête l’assassinat, il y a tous juste un an, du Directeur Général des Services du Conseil Général de la Haute-Corse (décidément on n’en sort pas). En mémoire de Jean Leccia, une foule très nombreuse s’est rassemblée lundi matin à Bastia. Des bougies et une banderole Aspittemu a ghjustizia (nous attendons la Justice) étaient accrochée sur les grilles du Conseil Départemental de la Haute-Corse. Près de 300 personnes, collègues, élus, amis et proches se sont rassemblées lundi matin à la mémoire de Jean Leccia. Jean Leccia a été tué par balles au volant de sa voiture à Aleria par un commando à moto, qui lui a tiré dessus alors qu’il rentrait chez lui après avoir assisté à la soirée électorale à San-Gavino-di-Fiumorbu, où sa fille se présentait aux municipales.  Depuis un an, une douzaine de personnes interpellées près de Bastia et en plaine orientale ont été interrogées, puis remises en liberté sans charge retenue contre elles dans ce dossier dirigé depuis Marseille par la Juridiction Interrégionale Spécialisée, chargée des affaires de grand banditisme. Des perquisitions ont été effectuées en décembre 2014 par la gendarmerie au Conseil Général, dans le cadre de l’enquête conjointe de la Direction Régionale de la Police judiciaire et de la Section de Recherches de la Gendarmerie sur son assassinat, mais toujours pas de résultats probants. Effectivement dans cette affaire comme dans tant d’autres, nous attendons la justice.

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s