Le bal de village

BAL DE VILLAGE (Magà Ettori) L’attachement à ses racines est un parcours initiatique, que l’on partage avec d’autres voyageurs. Je pourrais vous expliquer ma terre pendant des heures, vous la décrire par le menu détail, vous mimer chaque geste, reproduire chaque son, vous raconter des anecdotes et des histoires merveilleuses, tragiques, magiques, surprenantes, pittoresques, épiques, que vous n’en comprendriez pas vraiment le sens. Comme je ne saisirai pas les subtilités d’autres régions, ni d’autres cultures avant de les avoir vécu par moi même, avant de les avoir partagé avec cet enfant qui est l’héritier de cet endroit. Le village ne serait pas le village sans le fameux bal. Loin de la musique tonitruante des discothèques, le bal de village ne partage avec  »les boîtes » que cette passion pour la danse et disons le pour les boissons alcoolisées. Le bal de village c’est un mélange de kitch, de désuet, d’NRJ animation, et d’incroyablement humaniste. Ici le temps et l’espace se partagent sur les platines entre toutes les générations, la musique de guinguette fait bon ménage avec les slows (si, si), eux-même suivis par des rocks endiablés, puis par une bonne paghjella. Rien de subtile dans la programmation des bals de village, mais du partage et de l’amour ; l’important est de faire plaisir à tout le monde. A Moca-Croce, le centre du monde, la tradition du bal de village vient d’être réanimé de sa longue léthargie par mon neveu Laurent et ses amis. Cette histoire ne pouvait se passer que dans le Taravu (where else ?). Imaginez des jeunes adultes, qui prennent sur leur temps, sur leurs vacances et leur travail pour organiser une fête trans-générationnelle. Moi je dis juste bravo, et je vous donne rendez-vous à Moca-Croce le 3 août pour un renouveau, le bal de village. Avant de danser, vous pourrez faire avant un tour au col de Saint-Eustache, non loin de là et partager un instant avec un personnage très particulier, un conteur de première main, une sentinelle du maquis, un seigneur des montagnes, mon père.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s