Malversations à la banque du Vatican

Pape FrancoisJorge Mario Bergoglio, a été le premier pape à prendre le nom de François, nom choisi en mémoire de l’engagement du saint médiéval François d’Assise dans le combat pour les pauvres et pour la paix. Quand on met ce choix en perspective avec certaines mauvaises habitudes de la banque du Vatican, il y a comme un malaise. Et pourtant, le pape François est allé au-delà des appels généraux pour le travail équitable, l’éducation et les soins de santé.  Il a intensifié la lutte contre le capitalisme corrompu qui sévit au Vatican. Le pape François a été le premier pape à accuser ouvertement la banque du Vatican de fraude et de transactions louches dans des paradis fiscaux offshores.  En Octobre, le Pape François a retiré de la tête de la Banque du Vatican le cardinal Tarcisio Bertone, après les révélations d’allégations de blanchiment d’argent de la mafia et des malversations financières. Bravo ! Il faut juste que le pape François vive assez longtemps pour mettre en pratique l’ensemble de son exhortation apostolique, l’Evangelii Gaudium (la joie de l’Évangile). Dans ce long texte de 165 pages, rendu publique en novembre dernier, le pape entend indiquer les voies pour la marche de l’Église pour les prochaines années. Apparemment Jorge Mario Bergoglio commence par faire le ménage dans sa propre maison, et pourquoi pas ? Amen.

A lire, l’Evangelii Gaudium : papa-francesco_esortazione-ap_20131124_evangelii-gaudium_fr

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s