Quand féminisme rime avec extrémisme

femen

Une militante seins nus se revendiquant du groupe féministe Femen qui urine devant l’autel de l’église de la Madeleine à Paris, après avoir mimé un avortement. Toutes mes félicitations : enfin une femme qui fait preuve d’autant de stupidité qu’un homme, nous voilà enfin à égalité. Suite à une plainte du prêtre présent au moment des faits, une enquête a été ouverte par la police. Toutefois sans attendre le résultat,  nous pouvons dès à présent en conclure, qu’il manquait à cette militante un quart d’heure de cuisson. Face à une dizaine de personnes présentes dans l’église, et alors qu’une chorale répétait non loin, la jeune femme a déposé devant l’autel un morceau de foie de veau censé représenter un fœtus avant d’uriner sur les marches de l’autel. 344 salopes était écrit sur son ventre, une référence au manifeste des 343 femmes qui avaient signé un appel à la dépénalisation de l’avortement et la légalisation de l’interruption volontaire de grossesse en avril 1971. Dans son dos était on pouvait lire  « Christmas is aborted ». La seule bonne nouvelle est que cette militante Femen a ensuite quitté l’église sans prononcer une seule parole. En même temps un grelot en guise de cervelle cela ne facilite pas l’élocution. Et dire qu’à l’origine je trouvais, la cause Femen juste. Comme quoi l’extrémisme atteint vite ses limites. 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s