Les Rencontres du Cinéma Néo Contemporain – 2013

RENCONTRES DU CINEMA NEO CONTEMPORAIN 2013 - AFFICHEC’est parti pour  »Les Rencontres du Cinéma Néo Contemporain » édition 2013. Comme une modeste pierre à la bâtisse du 7eme art, cette troisième édition s’annonce sous les meilleures auspices. Trois jours très denses en Corse mais également à Alger, Londres, Milan et Paris. En bref et en résumé le 20 sera consacré à Robert Wise et aux courts métrages corses (Terra, The poursuit, Night of The Wolf, U Sgaiufu, Sperenza, Tre zitelle), le 21 sera dédié au Jour le Plus court et le 22 permettra de se réunir autour des travaux de nos jeunes créateurs.

La fin du calendrier Maya annonçait la fin du monde le 21 décembre 2012, mais visiblement il s’agissait d’une erreur d’interprétation puisque nous sommes toujours ici pour en parler. Et c’est tant mieux car l’année 2013 a été très riche et très dense d’un point de vue artistique.

Depuis plus de 20 ans, l’Institut Régional du Cinéma et de l’Audiovisuel Corse (IRCA) applique une politique d’appui à la formation, à la production et la distribution audiovisuelle et cinématographique en Corse. Master Class, débats, rencontres, formation, assises, chartes, tournages, projections, … tout a été fait dans l’île pendant deux décennies ou presque. Les résultats sont là aujourd’hui, tant d’un point de vue artistique que structurel. Cette base solide nous permet de nous éloigner du coeur de nos activité pour nous rapprocher de notre autre moi, ailleurs.

Pour la première année les Rencontres du Cinéma Néo Contemporain ne se déroulent pas exclusivement en Corse mais également dans d’autres Capitales, régions du monde. Certains se demandent déjà si je considère Ajaccio ou Bastia comme des Capitales… mais certainement et pas seulement  ! Il est assez jubilatoire de rapprocher (au moins artificiellement) Ajaccio, Alger, Bastia, Bigorno, Bonifacio, Cauro, Furiani, Londres, Milan, Moca Croce, Paris, Sisco. Un grand merci à toutes les structures sur places, qui ont fait le meilleur accueil à ces Rencontres du Cinéma Néo Contemporain. Voilà une belle passerelle que nous tendons à nos créateurs insulaires pour se faire connaître hors de nos frontières naturelles.

Dans l’organisation de cette manifestation on y voir la nouvelle orientation de l’IRCA, qui va de plus en plus rayonner. Il est désormais indispensable à la création cinématographique émergente de rencontrer d’autres professionnels, d’autres horizons. Nous aurions pu faire un festival de plus, une projection de plus, et encore une autre, mais il nous semble que tout est en place aujourd’hui pour envisager le cinéma de demain. En Corse, il ne reste plus qu’a laisser faire le temps. C’est pourquoi nous avons décidé de limiter nos projections publiques à l’hommage à Robert Wise le 20 décembre et au  »Jour le plus Court » le 21 décembre.

Le jour du solstice d’hiver : toute la journée et la nuit seront consacrées à partager ensemble la richesse du court métrage. Une journée créative, festive, pleine de diversité. Cette fête qui depuis trois ans montre toute la richesse du film court sous toutes ses formes, partout et sur tous les écrans, de la salle de cinéma jusqu’à la tablette numérique, de la télévision à internet. Sans oublier les  »lieux alternatifs ». C’est une fête participative où toutes les structures et personnes qui le souhaitent sont invitées à proposer des initiatives et à diffuser des œuvres. Une fête qui se veut le reflet de la vitalité du court métrage avec ses productions audacieuses, ses organisations professionnelles et structures associatives, plus dynamiques les unes que les autres. Une fête qui met à l’honneur le court métrage pour qu’il puisse rencontrer une plus large audience et dialoguer avec elle. Le jour le plus Court encadre la mise en place du concept, la communication, la couverture presse nationale et internationale, la présence des participants dans le programme officiel avec sa déclinaison web et applications mobiles, l’envoi d’affiches, la mise à disposition par l’Agence du court métrage d’un catalogue de films libres de droits pour une diffusion le 21 décembre 2013, alors que l’Institut Régional du Cinéma et de l’Audiovisuel (IRCA) coordonne l’action en Corse.

Le vendredi 20 décembre, un hommage sera rendu à Robert Wise en Corse, Alger, Londres, Milan et Paris. Des courts métrages de créateurs corses seront présentés en première partie de soirée dans toutes ces salles. Robert Wise un créateur incroyable auquel nous souhaitons rendre un hommage. Décédé en 2005 à Los Angeles, il est né à Winchester dans l’Indiana le 10 septembre 1914. Entré dans l’industrie cinématographique en 1933, il devient à partir de 1939 l’un des monteurs les plus réputés de l’époque, collaborant notamment avec Orson Welles pour Citizen Kane (1940) et La splendeur des Amberson (1942). En 1944, il remplace Gunther Von Fritsch jugé trop lent par le producteur Val Lewton, sur le plateau de  »La malédiction des hommes chats ». Très vite, il devient par son sens du rythme dans le découpage, sa maîtrise dans l’agencement des séquences, un réalisateur au professionnalisme envié, touchant à tous les genres avec un rare bonheur. A partir de 1961, Robert Wise entre dans une autre catégorie de cinéastes : les champions du box-office. Il signe en 1965 la célèbre Mélodie du bonheur l’une des plus fabuleuses recettes de toute l’histoire du cinéma qui gagne cinq Oscars. Star Trek fut également un succès considérable. Il réalise également West Side Story dirigé en collaboration avec le chorégraphe Jérôme Robbins, et remporte 11 Oscars. Les films de Robert Wise nous semblaient extrêmement fédérateurs, et plus particulièrement West Side Story que nous avons utilisé pour l’affiche des Rencontres.

Le thème central des Rencontres du Cinéma Néo Contemporain 2013 est la danse. A l’instar de la musique la danse est un langage universel, compréhensible et lisible partout et par le plus grand nombre. La journée du dimanche 22 décembre sera donc consacré à des rencontres entre professionnels autour de la danse au cinéma. Pendant l’année 2013, nous avons sollicité un nombre important de créateurs en Corse mais également à l’extérieur pour travailler sur le thème de la danse. Dans la journée les films seront projetés et analysés par des réalisateurs et des producteurs. Plusieurs films dansants seront présentés en première partie de West Side Story dont  »Night of the wolf » réalisé dans le cadre des Rencontres du Cinéma Néo Contemporain 2012 et qui a obtenu deux prix cette année. Vitrine de la création insulaire, Les Rencontres du Cinéma Néo Contemporain édition 2013 : une réussite annoncée ! Bonnes rencontres à tous.
 

Magà Ettori

Délégué des Rencontres du Cinéma Néo Contemporain

Président de l’Institut Régional du cinéma et de l’Audiovisuel (IRCA)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s