La puissance des réseaux sociaux

Judy Davis et Magà Ettori lors du tournage de Marie-Antoinette de Sofia Coppola

Judy Davis et Magà Ettori – Marie-Antoinette de Sofia Coppola

Depuis hier soir, la  nouvelle de la mort de l’actrice australienne Judy Davis, enflamme les réseaux sociaux. En moins de temps qu’il ne faut pour l’écrire, les RIP fleurissent sur twitter comme autant d’amanites phalloïde après une bonne pluie d’automne. La multi détentrice du Golden Globe, avec qui j’ai personnellement eu l’honneur de pratiquer une génuflexion intensive (Lien : Je vous trouve très beau, Versailles sauce Hollywood) a donc rejoint la voie lactée des Dieux du 7e art. Pas du tout, précise ses proches. La preuve, le film  »Les pleins pouvoirs » du génialissime Clint Eastwood avec Judy Davis était en programmation hier soir sur France 3. Hum ce n’est pas une preuve ça ! Mais si regardez dans Nécropedia, ils disent qu’elle est vivante. Alors là, si c’est Nécropédia qui le dit. Les réseaux sociaux colportent toutes sortes d’informations, les vraies comme les fausses, les plus anodines comme les plus terribles. Ainsi nombres personnalités ont déjà été l’objet de fausses rumeurs de mort se propageant sur Internet comme une traînée de poudre dans une soirée junky. Hier, ce fut au tour de Judy Davis, actrice australienne, d’être enterrée en première classe par un tweet funèbre. Tout est parti du message : « Judy Davis vient de nous quitter. RIP (Risposa In Pace). », publié sur le site de microblogging le 9 mai vers 14h. La rumeur enflamme immédiatement la toile. Nouveau tweet une heure plus tard : « Décès de Judy Davis, les proches de l’actrice confirment ». Pour amplifier l’effet d’annonce, ce dernier tweet est accompagné d’un lien vers le site Nécropédia (qui précise pourtant que Judy Davis n’est pas morte). La fausse information est ensuite reprise par quelques radios australiennes puis par des médias du monde entier. Ce n’est que tard dans la soirée de jeudi que le porte-parole de l’actrice se serait fendu d’un communiqué laconique qui « dément formellement le décès de Judy Davis ». En fait, internet, c’est comme dans la vraie vie mais en pire et en plus rapide. Je me souviens, d’un ami qui, un matin, sur une plage près d’Ajaccio, s’était fait une entorse à un doigt. Un petit passage à l’hôpital pour la forme, mais rien de grave. Le soir une personne de nos connaissances me raconte le plus sérieusement du monde que cet ami a eu une amputation de la main suite à un grave accident. Heureusement qu’il n’y avait pas twitter à l’époque, sinon la victime aurait été un homme tronc dans les 10 minutes. Ahhhhh c’est le moment d’écouter et de lire, un texte de circonstance de notre ami Yves :

La rumeur – Yves Duteil

La rumeur ouvre ses ailes
Elle s´envole à travers nous
C´est une fausse nouvelle
Mais si belle, après tout

Elle se propage à voix basse
À la messe et à midi
Entre l´église et les glaces
Entre confesse et confit

La rumeur a des antennes
Elle se nourrit de cancans
Elle est bavarde et hautaine
Et grandit avec le tempsCorse Rumeur - Magà Ettori (blog)

C´est un arbre sans racines
À la sève de venin
Avec des feuilles d´épines
Et des pommes à pépins

Ça occupe, ça converse
Ça nourrit la controverse
Ça pimente les passions
Le sel des conversations…

La rumeur est un microbe
Qui se transmet par la voix
Se déguise sous la robe
De la vertu d´autrefois

La parole était d´argent
Mais la rumeur est de plomb
Elle s´écoule, elle s´étend
Elle s´étale, elle se répand

C´est du miel, c´est du fiel
On la croit tombée du ciel
Jamais nul ne saura
Qui la lance et qui la croit…

C´est bien plus fort qu´un mensonge
Ça grossit comme une éponge
Plus c´est faux, plus c´est vrai
Plus c´est gros et plus ça plaît

Calomnie, plus on nie
Plus elle enfle se réjouit
Démentir, protester,
C´est encore la propager
Elle peut tuer sans raison
Sans coupable et sans prison
Sans procès ni procession
Sans fusil ni munitions…

C´est une arme redoutable
Implacable, impalpable
Adversaire invulnérable
C´est du vent, c´est du sable

Elle rôde autour de la table
Nous amuse ou nous accable
C´est selon qu´il s´agit
De quiconque ou d´un ami

Un jour elle a disparu
Tout d´un coup, dans les rues
Comme elle était apparue
À tous ceux qui l´avaient crue…

La rumeur qui s´est tue
Ne reviendra jamais plus
Dans un cœur, la rancœur
Ne s´en ira pas non plus.

ECOUTE SUR YOUTUBE : LA RUMEUR – YVES DUTEIL

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s