Un rien fiscal

Gérard Lanvin - Gérard Depardieu

« S’il veut se geler les couilles, qu’il parte en Russie. » (…) « Ce n’est pas une question d’impôts, c’est une question de liberté. » Lors de la promotion de son film  »Amitiés Sincères », nous avons eu droit à une intervention bien rafraîchissante de  Gérard Lanvin qui a évoqué l’affaire de l’exil fiscal de Gérard Depardieu, ajoutant : « Je ne suis pas supposé payer un ISF qui va détruire ma vie », faisant référence aux 75% imposables pour les salaires supérieurs à un million d’euros. « Je suis un forain moi. Je n’ai rien accumulé. Je ne risque absolument rien à rester ici, même à 75% ! » Par contre, la star confie qu’elle ne prendra pas le risque de tourner trop de films, afin de ne pas atteindre le seuil imposable, « ce qui mettra une bonne centaine de personnes (c’est environ le nombre de professionnels employés sur un long métrage) dans l’embarras et ça risque de ne plus faire marcher le système. », et de conclure : « Je pense qu’elle est regrettable cette histoire, parce qu’on est dans le rien. » Effectivement on est dans le rien, Gérard Depardieu est définitivement libre de choisir sa nationalité, après l’affaire Cahuzac franchement qui pourrait prétendre le contraire ?

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s